vendredi 31 août 2012

Enfants terribles de l'histoire

(Touret, 1975) Auteur : André LEFEVRE. Illustrateur : V. RYBALTCHENKO  



Dans son avant-propos, André Lefèvre, auteur de cet ouvrage, nous livre son ambitieux projet : 
«Rien - ou presque - ne les différencie de vos camarades de CES. Des enfants terribles qui n'effrayèrent personne. Mais qui ont laissé leur nom dans l'Histoire des Hommes.»

Ce n'est certes pas le cas de l'auteur lui-même, car bien qu'il accole à sa signature «Lauréat de l'Académie Française», il n'apparait nullement dans la liste des auteurs primés par l'institution susmentionnée.



Une cabale qui a effacé les archives pour 1975, année de publication de cet ouvrage !


L'acharnement dont a été victime cet auteur ne nous empêchera pas de montrer enfin au plus grand nombre d'amples extraits illustrés de son livre, somme d'érudition qui n'hésite pas à employer les procédés de la presse à sensation pour nous faire découvrir la petite histoire des sacripants qui ont fait la grande.

un mystérieux rouquin orne les pages de garde


 Napoléon Bonaparte
«On l'appelle aussi Raboulione», nous apprend André Lefèvre.


Walt Disney
«Malgré son jeune âge, le jeune Disney se lève tous les matins à 3 heures»


Rockefeller
«Un jour, se promenant dans la forêt, il découvre un nid de jeunes dindons.
 Il les prend, élève et engraisse les petits avec beaucoup de soin…»


Léonard de Vinci
«Le pauvre homme le crut tellement réel qu'il craignit d'être dévoré et il s'enfuit à toute jambe.»

Sarah Bernhardt
«Au fond d'elle même, la jeune Sarah est contrariée de ne pas avoir été choisie pour interpréter l''archange»

Surcouf
«Attention au chien (sic)»

Vous avez bien compris le principe de ce livre d'histoire pas comme les autres ? Vous pouvez maintenant participer au

PETIT CONCOURS le la BIDH

Les noms de ces «enfants terribles» ont été coupés par notre maquettiste indolent. 
Saurez-vous les retrouver ? 
Les 2500 premiers auditeurs nous envoyant les bonnes réponse (en commentaire ou par tout autre moyen de communication) se verront remettre un authentique objet d'art.

photographie absolument pas contractuelle

enfant terrible 1 
indice : il se prénomme Hans Christian.

enfant terrible 2
indice : lisez attentivement le titre

enfant terrible 3
Indice : son nom ressemble à un végétal délicieux en omelette.

enfants terribles 4
Indice : c'est une idée déplacée de les avoir mis dans cet ouvrage.

HA ! HA ! HA ! HA !



Note de l'Hippopotable : **** Un ouvrage indispensable

14 commentaires:

Pr. D. Botanicus a dit…

Cher Paul,

Merci pour cette trouvaille, dont l'érudition n'a d'égal que la finesse des illustrations. Quel scandale que les archives aient été ainsi vandalisées, niant tout mérite à cet auteur talentueux.
En revanche, vous me décevez vivement en commettant une erreur dont je ne vous croyais pas digne... Par quel miracle avez-vous pu penser que Champollion faisait encore partie du règne végétal ? Cela fait belle lurette qu'il en a été déclassé pour rejoindre la fonge...

Mes cordiales

Anonyme a dit…

Alors moi je pense avoir trouvé :
1. Il s'agit de Hans-Christian Orsted, physicien danois spécialiste de l'électricité
2. La fée Clochette
3. J'avais pensé Champollion pour l'assonance avec champignon, mais impossible, c'est pas un végétal. Par élimination, il s'agit donc nécessairement de Jean-François Copé.
4. Effectivement, d'autant que Joseph Goebbels et Heinrich Himmler étaient en réalité d'adorables bambins sans histoires.

J'ajoute qu'André Lefèvre est bel et bien Lauréat de l'Académie Française, comme on peut en juger en suivant le lien suivant :
http://www.academie-francaise.fr/andre-lefevre

Alceste-Fabien Kolp
Dégrafeur-Standardiste à Lille

Guilued a dit…

Ce Jean François Poivron-Pomme de Terre ne me semble pas avoir laissé une grande trace dans l'Histoire, mais il faut laisser à André Lefevre le droit à une certaine création artistique, à l'instar des magnifiques illustrations qui ornent cet ouvrage. Je suis en revanche très agréablement surpris par le talent précoce du jeune Walt, tant le dessin du chien est déjà annonciateur du brave Milou.
Continuez de nous cultiver en nous distrayant, merci

Lepoilux a dit…

Ah, Monsieur Paul, vous mettez notre sagacité à rude épreuve!
Je me prète à votre jeu:

Ce vilain petit canard me semble être le signe d'Andersen.

Je pense reconnaitre mademoiselle d'Arc, dite Mireille, au Bois Chenu où l'on sonnait de la cornette.

L'image suivante illustre le jeune Champollion, éveillé à l'orthographe par son papy russe et non par une maman autiste comme vos rédacteurs le suggèrent.

Découvrons à présent Anne et Golda se racontant des histoires flaminguantes sous l'oeil attentif d'un conseiller d'éducation; et sous la frimousse goguenarde de Jules Renard Le Jeune.

L'horreur des Marais a dit…

Flippant.

Guillaum a dit…

N'ayant pas d'autre moyen de communication pour vous joindre, ma cousine viendra vous apporter mes réponse dans une enveloppe cachetée à vos locaux. Elle sera munie d'une remorque au cas où l'objet d'art serait trop volumineux pour rentrer dans le coffre de son automobile.

Deurk Schlagsahne a dit…

Peut-on avoir un lot de consolation si on découvre le nom du mystérieux rouquin? Ce visage... Ne s'agit-il pas du petit Tommy Norden. eh, oui le petit rouquin dans "Flipper le dauphin" - qui d'après Wikipédia aurait aussi joué dans "Le couteau dans la plaie" (j'imagine une sorte de polar sur les disparus de Mourmelon?). André Lefevre l'a probablement inséré parmi les enfants terribles à cause de sa rousseur. Visiblement la peur du roux était encore très répandue chez les académiciens dans les années 70. Bien à vous.

Guilued a dit…

Ce rouquin malicieux et effrayant m'évoque plutôt le jeune Garry Pankhurst , héros de l'émouvante série "Skippy le kangourou". Même coiffure, même sourire, même accent australien. Cela fait un sacré faisceau de présomptions. Reste à savoir ce qu'il fait là.

Perugin a dit…

Moi j'ai essayé de retourner l'image du gamin rouquin pour voir s'il apparaissait un visage de vieillard chauve, barbu mais roux quand même, et en fait, non...
La piste Ivan Rebroff est donc à abandonner ...

Soopmiso a dit…

Ces concours télé-informatiques deviennent de plus en plus ardus. Je tente néanmoins ma chance :

e.t. n°1 : il s'agit de Bruno Laliche, qui passa la plupart de son année de 4e près du placard de la classe 8.
e.t. n°2 : Samantha bien sûr, la sorcière bien aimée (Jean-Pierre joue de la bombarde à compression au premier plan).
e.t. n°3 : Jean-François Poularde. Mais sans certitude.
e.t. n°4 : je ne sais pas, mais le surveillant s'appelait Boniface Sobgo ; il était originaire du Mozambique.

C'était assez facile finalement.

seb haton a dit…

Hans Gottfried Asinum.
Mireille D'Arc, soeur de Caran.
Jean-François Ortifraîche. Jamais entendu parler...
Les soeurs Bronte.
Et... euh...
s.

Anonyme a dit…

Facile...

1 C'est Andersen. Célèbre marin qui parcouru la Mer du Nord à bord de son voilier qui était mû par un ingénieux système de pédales.

2 Jeanne d'Arc bien sûr qui mit en évidence l'arc électrique à l'aide de simples bûches de bois.

3 Haha! Champolion! L'inventeur du Champomie! (le nom a été angliciser après sa mort pour de basses raisons commerciales)

4 Voilà qui départagera les plus érudits. Il s'agit de Mr et Mme D..., qui préférèrent toujours rester anomyne malgré le succès retentissant de leurs travaux sur les Fenêtres Obscures en rapport avec l'Abjection Déplacée. L'image évoque leur fameuse évasion de l'école de G... en 42.

Réservez-moi l'authentique objet d'art P, les autres je les ai déjà.

Bien à vous,
F.

Anonyme a dit…

Après recherches, je suis en mesure de dire que le petit rouquin est un faux, ni plus ni moins.

F.

Abie a dit…

Allons, allons jeune homme, pas de mauvais esprit. Ce digne auteur est incontestablement lauréat de l'Académie, comme en atteste lui-même le site de cette auguste institution : http://www.academie-francaise.fr/andre-lefevre