jeudi 21 septembre 2006

Explique-moi la messe

(Mame, 1940)
Auteur : Abbé Georges DONZE

Note de l'Hippopotable : ****

Si vous êtes païen, ce livre est pour vous. Voici en effet, pour la première fois, la messe expliquée avec des mots simples, des photos claires, des comparaisons lumineuses.





Cet ouvrage met en scène un jeune chrétien, Dominique, et un "petit nègre" nommé Kataptenga, ce qui veut dire (on ignore hélas dans quelle langue) "Celui qui n'arrive pas aussi loin que les autres".

Ce petit nègre "n'était pas païen : quand il était petit, on l'avait baptisé, mais son papa et sa maman étaient morts quelque jours plus tard. Et Kataptenga, resté seul avec un vieil oncle paëin, n'entendit presque jamais parler du Bon Dieu."

Notons au passage que pour des chrétiens, les parents de Kataptenga auraient pu lui trouver un prénom un peu plus catholique, et qu'en plus, le baptiser d'un nom qui veut dire "Celui qui n'arrive pas aussi loin que les autres" est une bien curieuse idée. Mais gardons nous bien de les juger sans connaître leurs motivations.

Enfin, grâce à Dominique, notre infortuné négrillon va enfin accéder
aux joies de la lithurgie catholique.



La suite du livre détaille par le menu les péripéties d'une messe avant Vatican II ; incitation supplémentaire à la lecture de cet ouvrage même pour les plus pratiquants de nos jeunes, qui n'ont pas eu la joie de connaître la messe en latin.


L'auteur, l'abbé Georges DONZE, n'hésite pas à établir d'audacieuses comparaisons ; c'est ainsi que la communion est ici représentée par un groupe d'enfants partageant une brioche avec leur bon-papa. Notez au passage la superbe barbe de l'aïeul.

Seule réserve à propos de ce livre : on ignore ce que devient Kataptenga après la messe. Va-t-il s'empresser de convertir son oncle païen ? Rentrera-t-il au séminaire ?

Si l'abbé DONZE lit ces lignes, qu'il sache que ses lecteurs, impatients, attendent la suite des aventures de leur négrillon !








Un ouvrage indispensable

2 commentaires:

L'Horreur des marais a dit…

"Explique-moi la messe", ça serait pas une contrepèterie, des fois ? Bravo pour cette édifiante trouvaille. Je te recommande quant à moi la lecture de " Explique-moi la fesse ", par l'abbé Gonze (Avec n'golo, l'enfant à la peau sombre qui ne pisse pas aussi loin que les autres). Bien, après ce torrent de grossièreté, il ne me reste plus qu'à vous dire : allez dans la paix du Christ…

Paul a dit…

Cher mutant lacustre
Heureux d'avoir contribué au repos de ton âme.