vendredi 26 octobre 2007

Le monde des robots




(G.P. Rouge et Or, 1979)
Auteur : Jonathan Ruthland

Note de l'Hippopotable : ****

Contrairement à ce que le titre et l'illustration de couverture de cet ouvrage pourraient laisser croire, "Le monde des robots" ne parle pas d'un univers où des robots programmeraient des vieux ordinateurs IBM.

Non, le propos de cet ouvrage est beaucoup plus sérieux : il s'agit de nous faire découvrir l'histoire, les progrès et surtout les fantastiques perspectives de la robotique.

Jonathan Ruthland commence par nous apprendre que nous vivons déjà entourés de robots, tels que la pendule digitale, ou la machine à laver, qui est programmée par "une tige de métal qui se tord à la chaleur". Ou les calculatrices de poche, qui "à condition que leurs circuits soient en bon état", ne commettent pas d'erreurs.

Avant d'utiliser une calculatrice de poche,
n'oubliez pas de l'ouvrir pour vérifier que ses circuits sont en bon état.


Il existe aussi des robots directement manipulés par l'homme. Ce ne sont pas du tout des robots, à vrai dire, mais Jonathan Ruthland les a tout de même mis dans son livre, sans doute parce qu'ils ont une allure du tonnerre.


En l'an 2000, les sirops contre la toux seront tellement puissants qu'il faudra ceci pour les manipuler.



Le robot le plus impressionnant de cet ouvrage est sans aucun doute "La domestique sans douleur". Il est exacte que trop souvent les domestiques non robotisés causent d'insupportables douleurs, voilà donc un grand progrès.


La "domestique sans douleur" : prodige de la science ou supercherie ?


Le texte du livre est remarquablement peu disert à l'égard de cette créature cybernético-antalgique. Il laisse entendre que ce robot existe vraiment. Tout dans son allure laisse pourtant penser qu'il s'agit en réalité de la sœur de cet homme à moustache, habilement grimée en créature de fer et de nylon.

Le simple fait que l'illustration ci dessus présente ce "robot" démonté, la tête sur la table, semble contredire cette hypothèse. Mais peut-être est-ce pour mieux tromper le naïf lecteur ?



Suspense :
La "domestique sans douleur" parviendra-t-elle jusqu'à sa maîtresse

sans que son cordon d'alimentation se débranche ?


Notons enfin l'ouverture de cet ouvrage aux autres cultures et systèmes politiques : il nous montre en effet un robot nommé Alfa-BS, qui "sait marcher et parler" et a été "conçu pour servir de guide à l'intérieur d'une exposition à Moscou".

"La place Rouge était vide,
Il avait un joli nom, mon guide :
Alfa-BS"




Un ouvrage indispensable

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher ami,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos conseils de lecture judicieux. Mes amies et moi-même avons organisé une tournante de lecture pour que le plus grand nombre puisse en profiter. Une remarque toutefois : je suis surprise de votre manière très personnelle et anglo-saxonne d'indiquer les dates : mercredi, octobre, 12. Pourquoi ne pas remettre les termes dans l'ordre classique ? Mercredi 12 octobre, ainsi, c'est plus compréhensible.

Meilleures salutations,

Une utilisatrice assidue

Paul a dit…

Suggestion, votre est excellente. L'ouvrage, immédiatement me suis-je mis à. Contempler, le résultat vous pouvez.

screetch a dit…

Super, je l'ai trouvé sur un site de de vieux bouquin pour quelques euros...

Je m'en servirais pour mon site sur la robotique (www.robotimpact.com)